dimanche 17 mai 2015

Stephen King : Différentes Saisons



Stephen King sort ce recueil de nouvelles dans l’optique de sortir un peu de son univers horrifique, quand j'écris nouvelles ce n'est pas tout à fait juste il s'agit ici de Novellas ( quelque chose entre la nouvelle et le roman si on se réfère au nombre de mots comme jugement).

Trois nouvelles sont réalistes et la quatrième a une petite dimension fantastique. C'est rarement le cas mais je dois avouer avoir été très déçu par ce recueil. Je n'arrive jamais a chroniquer des nouvelles donc je vais juste donner un avis succin sur chaque nouvelles/novellas

Rita Hayworth et la rédemption de Shawshank : une nouvelle très basique ou on décrit simplement le parcours et l'évasion d'un prisonnier emprisonné a tord, et de son ami dans la prison qui lui fournit certaines choses...Ce récit n'apporte vraiment pas grand chose.

Un élève doué : la nouvelle que j'ai apprécié dans ce recueil ! Un enfant assez sadique et doué (il a vraiment tout pour réussir au début de la nouvelle) retrouve un ancien nazi et le fait souffrir, les deux souffriront de leur duo et le plus impitoyable des deux n'est pas spécialement celui que l'on croit !

Le Corps : Une bande d'enfant partent à la recherche d'un enfant décédé dans le but de voir son cadavre. Le chemin pour arriver au lieu du décès leur feront vivre toute une sorte de péripétie ( une sorte de voyage initiatique) mais c'est assez poussif.

La méthode respiratoire : Le personnage central, médecin aide une femme seule pendant sa grossesse, les gens sont méchants envers elle parce qu'elle est enceinte dés suite d'un flirt et qu'a cette époque ce n'était pas gérable socialement ( la mère était une traînée et le fils un bâtard de la pire espèce). Elle crains le pire pour sa vie et celle de son enfant...C'est dans cette nouvelle qu'une pincée de fantastique apparaîtra.

Bref vous l'aurez compris, à part la nouvelle sur l'ex-nazi qui se fait maltraité par un enfant de bonne famille, les autres nouvelles ne m'ont vraiment pas marqué. Bref une déception!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire