samedi 21 juin 2014

Maxime Chattam : La Patience du Diable


Présentation 

Le Mal peut-il contaminer ceux qui le traquent ? Un go-fast pris en flag qui transporte bien pire que de la drogue… Deux ados qui tirent sur les passagers d’un TGV lancé à pleine vitesse… Des gens ordinaires découverts morts… de terreur. Le Diable mène le bal, le monde est devenu fou. Lieutenant à la Section de Recherche de Paris, Ludivine Vancker comprend bientôt qu’un fil sanglant relie ces faits divers. Rien ne pourra l’empêcher de remonter la piste à sa source. Aux racines de la peur. 
Après La Conjuration primitive, Maxime Chattam, dans ce thriller d’une maîtrise glaçante, sème plus que jamais le doute.

Mon Avis


Maxime Chattam nous sert ici la suite direct de la Conjuration Primitive. Cette saga a pour objet le mal généralisé, avec toujours un prédateurs suivi par des tas de personnes perdues par notre société en crise, et qui en plein doute finissent par suivre ce prédateur dans son délire par dépit, ne sachant pas quoi faire d'autre. 

On retrouve le schéma habituel de Maxime Chattam, des crimes sanguinolents, pervers, gores; une enquête criminelle parsemée de terme scientifique, l'auteur est très bien renseigné (on sent le criminologue en lui), des flics attachants mais tête brûlées ( surtout Ludivine en l’occurrence dans ce tome). Même si ce tome ressemble très fort au précédent on y trouve des éléments nouveaux, à savoir des éléments fantastiques ( un autre genre que l'auteur aime et veux attaquer dans le futur, étant lui-même un amateur du genre et notamment de Stephen King) car ce livre parle beaucoup du diable, de ces symboles et de toute la mythologie tout autour, même si comme il s'agit d'une enquête policière, ces éléments sont grandement expliqués et désamorcés.

Malgré ces éléments fantastiques, le livre est un peu trop proche de son prédécesseur, la ou le précédent était novateur de par son côté crime généralisé celui-ci est un peu trop proche, du coup moins de surprise et on attendait peut-être simplement un peu trop de la suite de la conjuration primitive, je vais pas vous le cacher j'ai adoré ce roman, je l'ai dévoré mais je n'ai pas eu un coup de cœur comme pour le précédent.

Un très bon Chattam à conseiller à tous les Chattamistes (comme il les appelle lui-même) vivement le prochain, en espérant qu'il innove un peu plus.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire