mardi 18 juin 2013

Le Trône de Fer : Tome 14





4ème de couv'


A présent que Stannis Baratheon est parti reprendre Winterfell aux Bolton pour s'assurer la domination du Nord, Jon Snow est redevenu le seul maître du Mur. Cependant, le roi autoproclamé a laissé sur place Mélisandre, la prêtresse rouge, qui semble décidée à apporter son aide au bâtard. Les flammes lui révèlent l'avenir, mais quel avenir ? A Meereen, la situation s'enlise : le blocus du port par les esclavagistes ne semble pas vouloir prendre fin, et Daenerys refuse d'envoyer ses dragons y mettre un terme flamboyant. L'enquête visant à démasquer les Fils de la Harpie, coupables des meurtres qui ensanglantent le pouvoir, piétine elle aussi. Seul un mariage pourrait dénouer la situation, mais les prétendants sont nombreux et les conséquences hasardeuses. Quant aux Lannister, ils vont devoir attendre encore un peu avant de pouvoir décoller la tête de leur lutin de frère : le ravisseur de Tyrion a de tout autres projets pour ce dernier...



Mon avis


Qu'il est difficile de ne pas dévorer tous les tomes du trône de fer à la suite tant cette épopée est passionnante et bourrée de rebondissement. Ces derniers temps j'essaie au maximum de me freiner, étant donnée que ce tome est déjà l'avant dernier de ceux déja sortis, et qu'a l' heure où je vous ecris le numéro 16 n'est toujours pas daté !


 J'ai personnellement du mal à croire Mister Martin quand il nous annonce qu' a la fin du

 7 ème livre cela s'arrêtera tant le filon parait inépuisable.

Bref, cessons d'introduire et rentrons dans le vif du sujet ...


Ce livre se présente comme un état des lieux de chaque camps, des avancées de chaque côté ou pas ( certains patinent bien, n'est ce pas Daenerys et Stannis?)


D'abord on retrouve Jon sur le mur, L'hiver arrive et par conséquent la nourriture commence à se raréfier, l'arrivée des marcheurs blancs semblent se faire de plus en plus pressante avec le froid et la neige qui redoublent. Les frères de la garde de nuit semblent faire de moins en moins confiance à Jon. Celui-ci parvient néanmoins à trouver un arrangement avec la banque de fer pour trouver les fonds nécessaire pour ré approvisionner la garde de nuit. Melissandre quant à elle complote comme toujours.

Stannis, lui, est parti reprendre Winterfell à Roose Bolton histoire de s'assurer la conquête du Nord.

Un autre personnage évoqué dans ce tome est Schlingue, celui qu'on connait depuis le début du trône de fer sous le nom de Theon Greyjoy. Il a été brisé par Lord Ramsay, qui l'a écorché, lui a retiré des doigts, et d'autres morceaux, il est intéressant de le voir dans ce rôle de victime après ce qu'il a fait par le passé...Théon est ici utilisé d'une autre façon, il doit être présent pour le mariage d'Arya et Ramsay ( mais il comprendra vite que cette dernière présentée comme Arya Stark n'est en fait pas elle, mais une autre Nordienne de plus faible naissance). Ramsay parait être la pire pourriture depuis le commencement de cette saga, car il est mauvais par nature, et non pas pour arriver a un but précis comme Littlefinger, ou Cersei par exemple.


Tyrion tente de rejoindre Daenerys, en tentant cela il se fait enlever par un inconnu qui n'est autre que Ser Jorah Mormont, celui-ci semblait vouloir le ramener vers cette dernière afin récupérer la confiance de la Targaryen, malheureusement sur la route vers Meeren, le bateau se fait attaquer par des esclavagiste et donc Tyrion et Mormont sont vendus comme de simples esclaves et ne sont par conséquent pas prêt d'atteindre la reine dragon.


Parlons donc de Daenerys, sa situation est bien bloquée, les cités voisines semblent prêtes à l’assaillir  les bateaux bloquent son port, la dysenterie attaque ses camps d'affranchis, les dissensions interne avec les fils des harpies tuent ces hommes de l'intérieur, elle se voit contrainte à se marier pour essayer d'obtenir la paix dans sa cité, mais cela suffira t-il à régler la situation? Ces dragons ne lui sont pas de grande utilité, deux sont attachés et Drogon s'est enfui...



Martin nous plonge une fois de plus dans son univers qui est tout sauf enchanteur, il mène la vie dure à ses personnages fétiches, une fois encore on est plus dans un tome ou les pièces se placent pour de gros événement à venir que pour de l'action en elle-même. Je crains malheureusement que malgré ce que j'ai dit en début de chronique, je vais me sentir obligé d'attaquer le tome 15 rapidement tant je suis pressé de connaitre la suite, après je n'aurais plus qu'a attendre le tome 16, mais que cela sera long...






Aucun commentaire:

Publier un commentaire